Vous êtes ici : accueil > Plus d'informations > Artiste associé
­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­
­

Les arti­stes associés

­ ­

Après Aïda Asgharzadeh en 2016-2017, Yannick Jaulin et Grégori Baquet en 2017-2018, le Théâtre de Gascogne s’associe avec deux artistes hors du commun, Pascale Daniel-Lacombe et Thomas Visonneau qui s’impliqueront régulièrement dans cette nouvelle saison.

Le Théâtre de Gascogne, lieu d’accompagnement des artistes et du public souhaite, grâce à des rendez-vous sous des formes diverses, établir une fidélité entre les artistes et notre territoire.

­ Au-delà de leur présence dans la programmation, ces artistes construisent avec nous de nombreux endroits de médiation et de sensibilisation : répétitions ouvertes, formes hors les murs et en itinérance, sortie de résidences, bord de plateaux. Autant de rendez-vous qui permettent d’aller plus encore à la rencontre des habitants de notre territoire.


­ ­ ­ ­
­­­­­ ­

Thomas Visonneau

­ La Compagnie Thomas Visonneau, depuis toujours, s’est définie autour de projets qui proposent, sous diverses formes, la rencontre, le partage et l’ouverture.
image : Thomas Visionneau - saison culturelle 2018-2019 - Mont de Marsan Agglo Tous les spectacles de la compagnie sont autant de tentatives pour aiguiser le jugement critique des spectateurs, provoquer des chocs, interpeller. La question des jeunes est fondamentale (tant dans la transmission que dans la rencontre artistique) et celle de l’accessibilité des œuvres reste centrale (tant dans son rapport économique que géographique).
"Nous croyons à un théâtre de tréteaux exigeant qui peut rencontrer tout le monde. Proposer des spectacle populaires autour de grandes œuvres (Horace, Claude Gueux), rendre hommage à notre art et le rendre accessible pour tous (Le tour du théâtre en 80 minutes, Hémistiche et Diérèse), redonner aux mots et aux auteurs une importance décomplexée (Les Brigades de Lectures, Génération perdue)."

Ier acte du 12 au 16 novembre 2018
• ­Le tour du théâtre en 80 minutes : deux représentations (1 scolaire, 1 tout public) au Molière
• Plusieurs représentations Claude Gueux et rencontres dans les établissements scolaires de l’Agglomération
• Actions culturelles décentralisées proposées à d’autres opérateurs culturels hors agglomération.

IIe acte du 7 au 12 janvier 2019
• Hémistiche et Diérèse : 9 représentations dans les lycées et collèges de l’agglomération
• Brigades de lecture décentralisées pour les publics empêchés et prioritaires (centre pénitentiaire, centre éducatif fermé, centre hospitalier)
• Brigades de lecture proposées aux Lycées
Horace : Happening dans l’espace public et deux représentations (1 scolaire, 1 tout public) au Molière - Théâtre de Gascogne (p.39)

IIIe acte du  9 au 17 mai 2019
Résidence de création Génération perdue, avec actions culturelles, suivie de la première au Péglé - Théâtre de Gascogne

IVE acte du 20 au 23 mai 2019
Des Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle seront mis en place avec la Compagnie.



­

Claude Gueux


D’après le texte de Victor Hugo Avec Frédéric Périgaud • 40 min
image : Claude Gueux - saison culturelle 2018-2019 - Mont de Marsan Agglo ­ ­
Claude Gueux, pour faire vivre sa famille, vole un morceau de pain : il se retrouve en prison. Là, il subit les mauvais traitements de son geôlier qui ne manque aucune occasion pour le rabaisser, jouer avec ses nerfs. Il n’a plus qu’une seule solution : condamner à mort son geôlier.
Le spectacle se mettra en place comme un réquisitoire. L’acteur, seul en scène, deviendra donc à la fois l’avocat et le juge de cette terrible affaire et entrainera le public à réfléchir, à prendre du recul. Pour ce faire, trois marionnettes incarnent Claude Gueux, le geôlier tyrannique, et Albin. Car tous les personnages de la fable sont les pantins d’un système. Ils sont tous manipulés et donc, manipulables…


­

Brigades de lecture


1h environ
image : Brigades de lecture - saison culturelle 2018-2019 - Mont de Marsan Agglo ­ ­ ­
Une malle, des livres, un thème : c’est au public de choisir le programme ! Les Brigades de lectures transportent leur malle de lieux en lieux. Thomas Visonneau et Léa Lecointe, proposent au public différentes oeuvres et ce dernier choisit. Alors ils lisent… oui mais pas seulement ! Parfois ils chantent, font de la musique, mettent à l’aise, apportent leurs conseils littéraires, se chamaillent parfois ! Bref : ils rendent hommage à la littérature et la font « littéralement » sortir des livres.


­

Pascale Daniel-Lacombe


Directrice de la compagnie du Théâtre du Rivage et metteure en scène
Pascale Daniel-Lacombe suit un parcours universitaire en langues étrangères à la Sorbonne à Paris, qu’elle croise, dans la même université, avec un cursus de danse, discipline qu’elle pratique depuis l’enfance.
image : Pascale Daniel-Lacombe - saison culturelle 2018-2019 - Mont de Marsan Agglo ­ ­ ­ ­
Elle poursuit sa formation de danseuse à Paris, à Londres et à New York pendant quelques années. De retour en France elle enseigne la danse, travaille avec quelques compagnies pluridisciplinaires et ouvre son champ de compétences vers le théâtre via des formations diverses. Après un parcours de comédienne interprète, elle se consacre à la mise en scène.
Elle crée le Théâtre du Rivage au début des années 2000, sur le littoral du pays basque en Pyrénées Atlantiques, à Saint-Jean de Luz. La compagnie du Théâtre du Rivage travaille à la création théâtrale en direction du tout public avec, ces dernières années, une attention pour la dernière marche de l’adolescence. Elle trouve sa source en différents répertoires et mélange parfois les disciplines et les langues. A chaque création, elle croise ses travaux avec les publics, via des actions périphériques et transversales. Au long de son parcours, elle associe son travail en différentes géographies et dispositifs, dans lesquels elle s’aventure avec cette pensée que le théâtre participe à la fois à la construction et à la mouvance du monde.

­

Le projet Dasein Volet 2


Directrice de la compagnie du Théâtre du Rivage et metteure en scène
Pascale Daniel-Lacombe suit un parcours universitaire en langues étrangères à la Sorbonne à Paris, qu’elle croise, dans la même université, avec un cursus de danse, discipline qu’elle pratique depuis l’enfance.
image : Projet Dasein Volet 2 - saison culturelle 2018-2019 - Mont de Marsan Agglo ­ ­ ­ ­ ­
Depuis la saison 2017-2018, la compagnie est en compagnonnage avec le Théâtre de Gascogne de Mont de Marsan. Elle ouvre une création triptyque appelée Dasein qui ouvre la question de l’être humain dans son rapport au temps. Le projet a vocation de croiser des publics en mouvements intergénérationnels à partir de l’adolescence. La compagnie sera de nouveau en résidence en mai/juin prochain. La saison 2018-2019.­
La création du triptyque Dasein sera en répétition sur une résidence longue et les premières de deux des trois spectacles auront lieu :
•  A la renverse
Mardi 6 novembre, 20h30 • Le Pôle (hors projet DASEIN)

•  Maelström
Vendredi 7 décembre, 20h30 • Le Péglé

•  Dan Da Dan Dog
Dimanche 9 décembre, 16h • Le Pôle

­ La compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication et par le Conseil départemental 64. Elle est soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine et la ville de Saint Jean de Luz

­
­