You are here : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Pôle > Yeraz > Confession publique

Y­­eraz : Confession publique

­­­­­­­­

lundi 28 mars - 20h30 - Le Péglé - Tarif E ­


­­­­­Théâtre - 1h20 - Tout public
Création de Serge Avédikian et Pierre Pradinas
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo ­ ­ « Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé. » Groucho Marx Un homme d’âge mûr dialogue avec l’enfant qu’il était. Ils s’observent. Le temps qui les sépare, c’est la deuxième moitié du 20e siècle, le type qui parle c’est Serge Avédikian­.­..
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­
­ ­ ­ ­

­Le résumé

­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­ ­
­
« Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé. » Groucho Marx

Un homme d’âge mûr dialogue avec l’enfant qu’il était. Ils s’observent. Le temps qui les sépare, c’est la deuxième moitié du 20e siècle, le type qui parle c’est Serge Avédikian. Sa Confession publique dépeint un homme de notre temps pris dans le courant de l’histoire, révélant des pans entiers de son passé, dressant les portraits de personnages disparus et hauts en couleurs. Il décrit ses parents quittant Marseille dans l’après-guerre sur un bateau de fortune pour rejoindre Erevan en Arménie soviétique... Scène épique, atmosphère fellinienne. Et c’est le début d’une suite d’aventures picaresques, tantôt drôles, tantôt émouvantes, souvent les deux à la fois. Mais cette confession révèle aussi l’intime, les sentiments d’un jeune garçon curieux qui découvre le monde dans sa diversité et qui deviendra comédien. Fasciné par les secrets de sa mère, à la recherche de l’image de son père, il est sa vie durant hanté par le spectre... d’Hamlet.

De: Serge Avédikian
Mise en scène : Pierre Pradinas
Avec : Serge Avédikian

Spectacle accueilli en résidence au Théâtre de Gascogne du lundi 21 au dimanche 27 mars 2022.


­ ­­

­La photo­

­ ­ ­ ­
­
­­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo ­ ­­



­ ­ ­

La ­presse en parle

­ ­ ­ ­ ­
­
"J’ai été passionné à la lecture de ce monologue, et nous avons décidé de le monter. Ce ne sera pas ma première collaboration avec Serge, l’acteur, capable de jouer sur tous les registres réclamés par le texte, et notamment celui de la comédie."­ Pierre Pradinas



­ ­ ­
­