Vous êtes ici : accueil > Plus d'informations > Les résidences

L­es résidences de création



Le Marsan Agglomération et la Ville de Mont de Marsan témoignent toute l'année de leur engagement en direction des créateurs et prennent e­n charge des­ rési­d­ences de créations qui se déroulent dans les théâtres ou au Pôle culturel. Les créateurs ont besoin d'être accompagnés et la résidence témoigne de l'intérêt actif porté au travail de création quel que soit son secteur.­

Ces résidences constituent avant tout pour le public une ouverture sur la démarche de création, sur la manière dont travaillent chanteurs, comédiens, metteur en scène avant de nous présenter leur spectacle.

Pou­r les artistes, c'est une aide non négligeable dans le processus de fabrication de leur spectacle. Au-delà d'une aide financière, c'est également une aide logistique intéressante qui leur permet de profiter d'un lieu, d'un plateau technique (régie son et lumière), et d'une mise en condition identique au soir de la représentation. En revanche, la compagnie s'engage à mett­re en place des actions de sensibilisation auprès de différents publics : accueil des scolaires, portes ouvertes, partenariats extérieurs, etc…


­­Résidences : Paysages intérieurs­

­­­­­­­
Cie Philippe Genty – Théâtre visuel, du 2 au 22 octobre 2017 au Pôle

D’images en spectres, de rêveries en métaphores, de loufoque en potache, la dernière création de Philippe Genty est une correspondance. Celle de cet homme qui, par les images, marionnettes, danses et musiques, nous livre quelques cartes postales de son voyage intérieur. Celle d’un monde où se confondent le sublime, le terrifiant, le poétique, plastique, glouton, euphorique, halluciné, l’hypersensibilité, l’hypermnésie, l’hypersomnie... et tant d’autres hyper qui résonnent comme des vers de Baudelaire.
image : spectacle saison culturelle 2017-2018 - Mont de Masan Agglo - Paysages intérieurs ­ Comme souvent dans les spectacles de Philippe Genty, cela se passe entre rêves et souvenirs, dans cet endroit où l’on rêve ses souvenirs et où on se souvient plus de ses rêves que de la réalité. À chacune de ses créations, Philippe Genty nous enchante, nous bouscule, nous bouleverse. Possibilité d’actions de médiation.
Séance tout public le dimanche 15 octobre à 16h. Stage en partenariat avec le Théâtre des Lumières les 21 et 22 octobre au Péglé.
Plus d'infos sur ­le spectacle...­  - Toutes les ­résidences d'artiste­...­
­ ­

­­L'écume des jours

­­
Cie Und­erground Sugar – Théâtre, du 23 octobre au 5 novembre 2017 au Péglé

Colin vit une histoire d’amour avec Chloé, dans un monde inventé par lui, au milieu d’émotions si fortes qu’elles viennent bousculer les lois de la physique. Une fantaisie imaginative où les perceptions, l’intuition de l’individu, sa sagacité à relever l’anomalie, à l’analyser et à l’interpréter au regard de sa propre histoire sont essentielles...
La scénographie est imaginée comme support numérique à la poésie surréaliste de Boris Vian.
image : L écume des jours - Mont de Marsan Agglo ­ Différents capteurs sur la scène et le corps de l’acteur permettent la récupération de données biologiques propres à l’état physique réel de l’interprète, de son rythme cardiaque à sa respiration. Ces données sont intégrées à la performance et interagissent avec l’espace, la lumière et la musique... ­
Il s’agit peut-être moins, ici, d’une adaptation exhaustive du roman, mais plutôt d’un point d’ancrage pour une écriture numérique centrée sur la transformation du monde en temps réel via le regard de Colin, traversé par ses doutes, ses désirs, ses peurs... son histoire.
Possibilité d’actions de médiation.
­ ­ ­

­­Ré­sidences : Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à vous parler d'amour

­­­
Conte et musique- Yannick Jaulin et Alain Larribet, résidences du 11 au 14 décembre 2017 et du 15 au 19 janvier 2018 au Péglé­

La première étape de ce projet se déroulera du 11 au 14 décembre 2017 au Péglé et consistera à confronter l’écriture textuelle de Yannick Jaulin à la composition musicale d’Alain Larribet. Cette période se doublera d’une découverte du territoire, de collectages locaux et de rencontres.
­­Une seconde étape à Mont de Marsan est programmée du 15 au 19 janvier 2018 au Péglé. Cette période sera consacrée à la finalisation au plateau de Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour.
Une générale publique sera ouverte à des groupes d’élèves des Classes à Horaires Aménagés Théâtre du collège Jean Rostand et aux élèves des ateliers de théâtre dispensés par les compagnies du territoire.
Sortie de résidence Tout Public : le vendredi 19 janvier à 20h30 au Péglé
Toutes les ­résidences...­
­
­ ­

­­Résidences : Dasein

­­­­
Théâtre du Rivage – 3 créations et des périodes de présence sur le territoire échelonnées entre 2017 et 2019
Le Théâtre du Rivage, compagnie conventionnée basée à Saint Jean de Luz, a déjà présenté ses précédentes créations dans les Landes. De 2017 à 2019, il s’associe au Théâtre de Gascogne pour faire éclore son projet DASEIN qui va interroger notre rapport au temps à travers 3 nouvelles créations :
• Dan Då Dan Dog : de l’auteur suédois Rasmus Lindberg. Création au plateau pour 7 comédiens.
• Maelström : de l’auteur Fabrice Melquiot. Commande d’écriture. Monologue pour une comédienne. Forme itinérante.
• Tragiquement libres : Commande de co-écritures européennes : Rasmus Lindberg ; Karin Serres, Anja Hilling ; Nicoleta Esinencu ; Evan Placey (sous réserve). Pièce pour 5 comédiens. Rencontre avec le public : le jeudi 23 novembre à 20h30, salle Terrasse au Pôle Lecture extraits des oeuvres en création : le vendredi 1er juin à 20h30 au Péglé
Toutes les ­résidences...­
­
­ ­

­­­L'abattage rituel de Gorge Mastromas

­­­
Cie Dont Acte – Théâtre, du 18 au 26 septembre au Péglé
et du 18 au 21 décembre 2017 au Molière

Gorge Mastromas est un salop et l’assume. Il peut. Il a l’argent et le pouvoir. Enfant, sa gentillesse le confinait aux seconds rôles, subissant plus qu’il ne choisissait sa vie. Adulte, il se métamorphose, quitte l’innocence pour l’abjection, et devient le maître d’un monde capitaliste où il règne, quels que soient les moyens employés.
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - L abattage rituel de Gorge Mastromas Avec un humour corrosif, Dennis Kelly crée avec ce personnage le prototype du héros libéral : un être sans scrupule, le genre de manipulateur que sacralise aujourd’hui notre société. Gorge Mastromas hésite entre bonté et lâcheté jusqu’au jour où il découvre que l’on peut tout avoir par le mensonge.
Il commence à mentir, à entrer dans une logique du système qui l’entoure et à tout avoir. Le pouvoir, l’argent tout sauf une femme, sa collègue Louisa qu’il aime et qui lui résiste. Pour la conquérir, il fait semblant de se ruiner volontairement parce qu’au fond de lui il y aurait une faille…. Pourtant rien ne semble le perturber, sauf la visite de son frère qui se sent trahi par la publication des mensonges sur le passé familial. Animé par l’obsession de sauvegarder son statut et sa réputation, Gorge ne voit pas d’autre moyen que de l’assassiner.

Possibilité d’actions de médiation.
Plus d'infos sur ­­le spectacle...­  - Toutes les ­résidences d'artiste­...­
­ ­

­­Résidences : M­uses

­­­
Cie Rêvolution – Projet de création d’un concert chorégraphique en 3 périodes de résidence échelonnées entre 2017 et 2018 au Péglé.
Atelier d’initiation à la danse
Sortie de résidence (Scolaire): vendredi 10 novembre au Péglé

Un second volet plein de surprises.
Habitué à présenter ses créations chorégraphiques à Mont de Marsan, Anthony Egéa revient pour élaborer un nouveau projet à la fois musical et chorégraphié qui rendra un vibrant hommage aux Muses.­
Toutes les ­résidences...­
­
­ ­

­­Résidences : Plateaux neufs, conteurs à bord

­­­­Cie L’Enelle – Conte, résidence du 8 au 12 janvier 2018 au Péglé

Tout commence en 2017, trois jeunes artistes de l’oralité : Lamine Diagne, Najoua Darwiche, Julien Staudt, sont triés sur le volet. L’un musicien, l’autre conteuse et le troisième chanteur.
Chacun a un projet de spectacle en tête. Ils se mettent au travail au Nombril du Monde (lieu célèbre d’où sont nées toutes les histoires) et dans trois théâtres partenaires. Trois artistes, trois formes différentes, mais qui ont en commun l’art de la parole portée sur un plateau de théâtre, mise en scène et en lumières, pour donner plus de force à leurs récits.
Pour donner un sens à cet accompagnement, les temps de résidence s’achèveront par une forme spectaculaire d’une heure et demie où chacun présentera 30 mn de son spectacle en route ; avec Yannick Jaulin faisant office de maître de cérémonie.
Cette soirée est l’aboutissement d’une semaine de résidence et s’inscrit dans un dispositif Nouvelle Aquitaine d’accompagnement professionnel des conteurs, soutenu par la DRAC .

­ Possibilité d’actions de médiation
Sortie de résidence tout Public le mercredi 31 janvier 2018 à 20h30 au Péglé
Toutes les ­résidences...­
­
­

­­Résidences : The Elephant in the room, Second cast­

­­­­­­­
Cirque le Roux, en résidence du 22 janvier au 1er février 2018 au Pôle

Créé au Pôle et présenté en janvier 2015, le premier et unique projet du Cirque Le Roux est leur spectacle The Elephant in the Room.
image : The Elephant in the room - Second cast - Mont de Marsan agglo ­ C’est un spectacle inhabituel, une bombe de folie joyeuse, une comédie déjantée à la croisée du théâtre, du cirque et du cinéma noir hollywoodien !
Les quatre artistes choisissent le glamour et l’excentricité pour habiller de chic leurs prouesses acrobatiques.
The Elephant in the Room est un inavouable secret, aussi peu discret que le nez au milieu de la figure... L’histoire s’ouvre dans un salon fumoir. Miss Betty se marie et trois hommes font irruption dans le salon où elle s’est isolée. S’ensuit un déferlement d’exploits acrobatiques et d’émotions. Une ambiance raffinée et feutrée abrite avec humour des acrobaties parfaitement maîtrisées et un formidable jeu d’acteurs.­
­ Le collectif revient au Pôle pour former une nouvelle équipe qui poursuivra la tournée internationale de ce spectacle.
Séance tout public le dimanche 15 octobre à 16h. Stage en partenariat avec le Théâtre des Lumières les 21 et 22 octobre au Péglé.
Plus d'infos sur ­le spectacle...­  - Toutes les ­résidences d'artiste­...­
­

­­Résidences : Gabacho Maroc

­­­­­­­­­
Musique, en résidence du 3 au 9 février 2018 au Pôle
image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - Garbacho Maroc Après Bissara sorti en 2014, Gabacho Maroc promet avec Tawassol, un 2ème opus ouvert, moderne et inspiré : le chaâbi côtoie la transe, le gnawa s’ouvre à l’électro, le jazz danse l’afro… Un voyage-miroir où le Maroc se connecte au Maghreb, au désert, à l’occident, et à ses racines avec le continent noir.
Palette d’inspirations infinies, puisant à la fois dans les influences musicales de chacun de ses membres, aux rencontres effectuées sur la route, et dans l’actualité de notre monde, Tawassol porte un message d’émancipation et de réconciliation.
Plus d'infos sur ­­le spectacle...­  - Toutes les ­résidences d'artiste­...­
­ ­

­­Les chevaliers de la table ronde

­­
Théâtre des Lumières – Théâtre, du 12 au 17 février 2018 au Péglé
image : image : Chevalier de la table ronde - Théâtre des lumière - Théâtre de Gascogne Suite d’ Arthur la légende du roi. ­Après la création de Camelot et de la table ronde, suivez les aventures des fidèles chevaliers du roi Arthur, découvrez l’amour courtois avec la belle Guenièvre et la magie avec les fées Viviane et Morgane. Une immersion dans le Moyen Age où conte, musique, chants médiévaux, et combats d’épée se côtoient.
Un second volet plein de surprises.
Séance scolaire le jeudi 8 mars à 14h - Séance Tout Public le dimanche 11 mars à 17h.
Plus d'infos sur la ­résidence... 

­­Résidences : Les Percu T­

­­
Musique, du 16 au 21 avril 2018 au Pôle

Ils sont quatre ! Quatre personnalités... Quatre percu T. Une rencontre explosive pour le plaisir des spectateurs petits, grands, gros, vieux et plus jeunes !
Sur scène les sketches se succèdent aux rythmes effrénés du marimba, vibraphone, xylophone, batterie, sans oublier le piano, le tout dernier arrivé et certainement pas le plus triste de cette bande de déjantés.
image : image : les PercuT - Théâtre de Gascogne ­ Complétement percu T !
Amis à la vie comme à la scène, ces musiciens professionnels sont réunis autour d’un même souhait et d’un même amour : celui de la musique à travers l’humour... ou de l’humour à travers la musique... Allez savoir ce qui leur tient le plus à cœ­ur !
Que vous ayez l’oreille musicale ou pas, leur humour universel mettra tout le public d’accord ! Landais et Béarnais, les Percu T comptent porter haut leurs couleurs régionales à travers 1h30 de délire musical.
Toutes les ­résidences d'artiste­...­
­

­­Rue du Paradis rouillé­

­­­
L’oiseau manivelle – Marionnettes ­du 30 avril au 4 mai 2018 au Péglé
image : Rue du Paradis rouillé - Théâtre de Gascogne Rue du Paradis Rouillé, Nosfet vit sa vie de célibataire, entre travail, nouba et canapé. Arlet milite pour la rénovation du quartier délabré. Tout les sépare quand un jour, Asmar, un drôle de gosse étranger, s’installe clandestinement dans le grenier. Depuis son arrivée, le Rêve s’insinue dans la vie des habitants désillusionnés du quartier.
Ce jour-là, pourtant, le courrier qu’ils reçoivent est formel : le quartier sera rasé ; et tous seront expulsés… Un spectacle de marionnettes de table, ombres chinoises et théâtre de papier Possibilité d’actions de médiation.
Sortie de résidence, séance scolaire (lycéens) le 4 mai à 14h au Péglé
Plus d'infos sur la ­résidence... 
­ ­ ­ ­ ­ ­ ­­­­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­­ ­ ­ ­ ­ ­