You are here : accueil > Saison en un coup d'œil > Au Pôle > Smashed

Smashed - Complet

­­­­­­­­­

Mercredi 18 décembre - 20h30 - Le Pôle - Tarif B


Cirque, Jongle - 1h - dès 6 ans
Production de Gandini Juggling

­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - Mont de Marsan Agglo - Smashed Sur scène et dans une esthétique des années 40, la joyeuse bande de neuf jongleurs, quatre et vingts pommes, quatre services de vaisselle, offrent une suite de tableaux vivants et virevoltants en rendant un hommage rieur à Pina Bausch. Une série de saynètes au style cinématographiquement...­
Plus d'infos ­le r­ésumé,­ les images...­

­Le résumé­

­ ­
­
Sur scène et dans une esthétique des années 40, la joyeuse bande de neuf jongleurs, quatre et vingts pommes, quatre services de vaisselle, offrent une suite de tableaux vivants et virevoltants en rendant un hommage rieur à Pina Bausch. Une série de saynètes au style cinématographiquement empreint de nostalgie, qui explore les conflits, les amours perdues et les thés désuets de l’après-midi. Entre virtuosité et poésie, les fruits valsent, tournoient, accélèrent et dansent à l’infini jusqu’à l’heure fatidique du "tea time" dans un spectacle hybride, follement poétique et terriblement burlesque.
­ Jongleurs en délire, bougrement inventifs, ces pince-sans-rire « so british » portent haut et loin l’art de la jonglerie. Smashed est une partition confectionnée sur mesure par des jongleurs qui dansent et des danseurs qui jonglent.


­
­ ­ ­

La photo

­ ­ ­ 
­image : saison culturelle - Mont de Marsan Agglo - Mont de Marsan Agglo - Smashed ­ ­ ­

­
­

­La presse en parle

­ ­
­ ­
"Une fabuleuse compagnie londonienne qui rend hommage à la grande danseuse allemande Pina Bausch. Sur scène, neuf jongleurs virtuoses transposent le principe de la danse-théâtre de la chorégraphe en théâtre-jonglage, et transcendent des scènes de la vie quotidienne en milieu urbain. Derrière le costume-cravate sombre ou la petite robe stricte, les corps peuvent dire tant et tant ! La précision du jonglage, le travail abouti des gestes, les pas, les regards et les sourires, la musique… emmènent le spectateur très, très loin. Et le final est jubilatoire."­ Télérama TTT


­ ­
­